Identifier le Diogène


Comment identifier les personnes souffrant du syndrome de Diogène ?


Pour mieux identifier les personnes dites « diogène », il est important de comprendre leur mode de fonctionnement et de faire preuve d’une grande vigilance envers eux. Voici les signes qui peuvent alerter l’entourage du diogène :

une négligence importante de sa propre hygiène : une forte odeur corporelle qui subsiste sous des vêtements toujours propres (ou sales)
une négligence très forte de son espace vital, de son lieu de vie
un environnement crasseux et sale : poussière en grande quantité, crasse généralisée, détritus, déchets alimentaires, excréments, ou urine (animale ou humaine)
une tendance à accumuler différents objets hétéroclites dans un grand désordre ambiant
une tendance à l’isolement social malgré une vie sociale à priori existante ou parfois réduite à son minimum (mais souvent à l’extérieur de chez soi)
une rupture familiale qui persiste ou qui est parfois limitée à un petit noyau de personne
une tendance à cacher des choses, à mentir, à ne pas accepter la réalité, à détourner les conversations sur d’autres sujets
une attitude paranoïaque, un sans-gêne de leur condition inexplicable et un refus systématique de se faire aider
une tendance à inventer des subterfuges pour éviter les visites à son domicile
une personnalité suspicieuse, méfiante, rusée ou distante
une absence de demande d’aide extérieure même en cas de problème de santé grave
un déni de la réalité associé souvent à une forme de honte de sa propre situation ou au contraire une absence totale de honte
une tendance compulsive à accumuler des objets inutiles, sans valeurs ou cassés et même des déchets de toute nature.
le voisinage peut être amené à se plaindre d’odeurs malodorantes et en faire part au service d’hygiène de la Mairie parfois suivi d’un engrenage judiciaire avec l’obligation de procéder à une intervention de débarras, de remise en état du logement.




Ne pas oublier que les personnes dites « Diogène » sont vulnérables :

Le syndrome de Diogène peut toucher toutes personnes quelques soient la catégorie socio-professionnelle ou la situation socio-économique. On a observé que certaines personnes dites « diogènes » ont des revenus plus élevés que la moyenne et une meilleure situation sociale.
On observe les troubles liés au syndrome de Diogène principalement chez les sujets à partir du 60 ans mais ils peuvent aussi avoir été observés chez des groupes de personnes de la tranche 40/60 ans et parfois plus jeunes. Il touche autant les hommes que les femmes et les personnes vivant seules (environ 70%). Il existe aussi des « Diogène » en couple dans quelques cas recensés.

Les populations les plus vulnérables demeurent de façon générale : les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes ou les personnes âgés. Les personnes souffrant de maladies chroniques avec par exemple des problèmes cardiaques, respiratoires, pulmonaires, immunitaires ou dermatologiques à cause du manque d’hygiène sont aussi touchés par ce syndrome qui aggrave leur état général.

Aussi des troubles psychiatriquestels que la schizophrénie ou la démence, des troubles de l’anxiété généralisée, des troubles de la personnalité ou une grave dépression augmentent les risques d’aggravation de l’état de la personne « diogène ».
Dans certains cas, les addictions comme l’alcoolisme ou la consommation de drogue peuvent constituer un facteur aggravant dans la prise en charge de la personne atteinte du Syndrome de Diogène.

Tarifs de nos prestations sur demande


Faites appel à Coaching Diogène !


Coaching Diogène c'est une aide unique au domicile des personnes atteintes
du Syndrome de Diogène ou d'accumulation compulsive.